You are here:
06 juillet 2018 / article

La grande finale dans le saga concernant le remplacement de notion commerçant avec l'entreprise

Antonio, le marchand de Venise dans la célèbre pièce de Shakespeare, décrit le monde comme une scène où chaque homme doit jouer un rôle, et le sien est 'triste'. C'est le destin partagé par la notion de commerçant dans le droit belge des affaires. La loi du 15 avril 2018 portant réforme du droit belge des affaires, qui doit entrer en vigueur le 1er novembre 2018, supprime ce qu'il restait du concept de commerçant et renforce encore la position du concept d'entreprise. Elle porte également un coup fatal au règne en déclin du Code de commerce (belge).

Grand finale in replacing the merchant with the enterprise

Loyens & Loeff in Legal 500 rankings 2019

Notes maximales pour Loyens & Loeff au classement 2019 de Legal 500

Loyens & Loeff maintient son excellent classement dans le classement 2019 de Legal 500. en savoir plus
Members Belgian Data Protection Authority (finally) appointed

Membres de l’Autorité belge de Protection des Données (finalement) nommés

Le 28 mars 2019, les membres du Comité de Direction de l’Autorité belge de Protection des Données ont été nommés par le parlement belge en séance plénière. En... en savoir plus
News on cross-border financial services in Belgium post-Brexit

Nouvelles sur les services financiers en Belgique après le Brexit

Nous résumons les aspects les plus importants des services financiers post-Brexit après le dépôt d’un projet de loi par le Gouvernement Fédéral et une communication... en savoir plus